foto banner

PROMO   VOIX  

promo

La Compagnia delle poete est née en été 2009 à l’initiative de Mia Lecomte, poète franco-italienne et spécialiste de la littérature transnationale italophone. Elle est represantée par l'association culturelle multiethnique La Tenda. 


Elle se compose de femmes poètes étrangères, ou mi-italiennes mi-étrangères, unies par la commune italophonie –  Prisca Agustoni, Cristina Ali Farah, Anna Belozorovitch, Livia Bazu, Laure Cambau, Adriana Langtry, Mia Lecomte, Sarah Zuhra Lukanic, Vera Lucia de Oliveira, Helene Paraskeva, Brenda Porster, Begonya Pozo, Barbara Pumhösel, Melita Richter, Francisca Paz Rojas, Candelaria Romero, Barbara Serdakowski, Jacqueline Spaccini, Eva Taylor –, chacune avec une histoire individuelle particulière de migrance, accompagnée d'autres artistes ayant travaillé dans un cadre international avec des expériences différentes. L'idée est celle d'une sorte d' "orchestre" harmonisant la poésie de chaque poète : elle s'imprègne de l'influence des diverses traditions linguistiques et culturelles à l'intérieur de spectacles où la parole est soutenue et développée par la multiplicité des langages artistiques. Étape après étape, et suivant une structure "modulaire", la formule de base sur laquelle est bâti tout spectacle de la Compagnie, se modifie et s'adapte vis-à-vis des diverses situations de performance ainsi que des différentes poètes sur le plateau. Le but est de ramener la poésie vers le grand public, en lui restituant sa fonction primitive d'oralité partagée. Mais c'est aussi donner la voix à l'écriture transnationale, la vraie avant-garde littéraire de ce siècle.

Le projet a été présenté pour la première fois au sein d’un programme de séminaires créoles, conçus et coordonnés par le prof. Armando Gnisci de l’Université de Rome La Sapienza. La Compagnie, objet d’études et de thèses universitaires, est souvent invitée à participer à des séminaires et à des colloques académiques et littéraires, en Italie et à l'Étranger, autour de transferts plurilingues entre les littératures.


La Compagnia s'occupe également de projets collectifs de traduction de poésie contemporaine, tels que la rubrique du magazine du festival Babel «Specimen».